Standard

Standard du Lagotto Romagnolo


Nr. FCI 298/031219196/F   Pays d'origine: Italie.
classification FCI: 8° groupe, section III: chiens d'eau. 

Le standard est une sorte de portrait type d'une race, c'est-à-dire une description précise, à laquelle tous les cynophiles et les éleveurs peuvent se référer. Le standard du Lagotto est extrêmement détaillé et précis et donne aux spécialistes toutes les informations nécessaires pour l'évaluation d'un chien; toutefois ce texte mérite quelques commentaires.

Comme l'indique à juste titre G.Morsiani, le standard d'un chien ne peut pas être considéré comme une encyclopédie renfermant toutes les informations cynotechniques relative à une race. Il s'agit d'une synthèse présentant la race en question et permettant, par exemple, de présenter à des expositions canines ce chien de travail. Cela constitue un point fondamental sur lequel je souhaiterais m'attarder. Je suis en total d'accord avec A.Morsiani lorsqu'il affirme :"Réduire le Lagotto de Romagne au statut de simple chien d'exposition signifierait détruire cette race". Par conséquent, lorsque l'on traite de ce chien si particulier, il faut associer les canons esthétiques à des critères d'utilité en privilégiant surtout l'harmonie entre la forme et la fonction. Le Lagotto est un chien plutôt rustique, comme le prouve son double pelage, constitué notamment d'un sous poil qui le protège du froid et des intempéries, car imperméable.

C'est un chien très sympathique, très doux, très affectueux et très fiable. Grâce à ces qualités, il est conseillé pour les personnes souhaitant mener une vie de famille. Parallèlement, il est également noble et son port est extrêmement fier et puissant. Il est agile dans ces mouvements. Le chien doit toujours présenter une structure forte, bien proportionnée, le tronc devant s'inscrire dans un carré.

La tête qui est moyennement massive, doit présenter un crâne plus large vers l'arrière et arrondi. Le museau doit être assez puissant, avec un stop pas trop accentué. La truffe est assez volumineuse et présente des bords bien délimités. Les ailes du nez ne doivent pas être trop charnues alors que les narines sont amples, ouvertes et mobiles. Les mâles doivent présenter une truffe d'une largeur supérieure à 3 centimètres (pouvant même atteindre 4 centimètres). En outre, il est important que la truffe ne soit pas plus haute que le profil du chanfrein. Elle ne doit pas être non plus abaissée ni saillante vers l'avant. Le chanfrein est assez large, plat, avec un profil rectiligne.

Les yeux sont doux, empreints de bonté, placés sous le front, arrondis et ornés de longs cils.

L'oreille est de taille moyenne par rapport au volume du corps. Elle est pendante et de forme triangulaire. Le pavillon est large et l'attache se trouve située juste au-dessus de l'arcade zygomatique. Les oreilles sont très mobiles et dotées de muscles auriculaires très puissants. L'intérieur du pavillon auriculaire doit impérativement être recouvert de poils.

La denture, typique, en ciseaux ou en tenaille, est puissante, complète, bien proportionnée par rapport à la taille du chien, et les canines sont bien espacées. Nous ne devons pas oublier que le Lagotto est un chien de travail, c'est-à-dire un chien rustique. Selon les rédacteurs du standard, la dentition doit surtout respecter des exigences fonctionnelles et l'on préférera une dentition forte même si elle est légèrement incorrecte (par exemple avec un léger prognathisme mandibulaire) plutôt qu'une dentition correcte mais faible. Un grand nombre d'experts soutiennent en effet que le prognathisme mandibulaire n'est pas une dégénérescence et que les chiens à dentition faible, qui sont souvent timides, peu actifs et plus vulnérables aux maladies. Cela ne signifie pas que le prognathisme ne constitue pas un défaut. Nous voulons simplement souligner qu'il y a d'autres défauts bien plus graves. En revanche, l'énognathisme, provoqué par un développement défaillant de la mandibule, doit être considéré comme un très grave défaut, ce qui signifie qu'un chien présentant cette caractéristique ne devrait pas être choisi comme reproducteur.

Le cou doit se fondre d'une manière harmonieuse avec le garrot, le poitrail et les épaules, et les muscles doivent être assez longs et puissants. Le cou est un élément fondamental d'un point de vue fonctionnel et il est nécessaire que les dimensions standard soient respectées.

Le corps est court, compacte, le tronc devant être à peu près égal à la hauteur du garrot. La poitrine est large et très musclée. La cage thoracique d'un chien de travail, et par conséquent d' un Lagotto, joue un rôle fonctionnel indispensable à fin de permettre un bon fonctionnement du système cardio-vasculaire et respiratoire. Elle doit être développée dans ses trois dimensions, hauteur, largeur, profondeur et dans son périmètre.

Le garrot est long, large, proéminent et sec. Il se fond harmonieusement avec le dos et constitue le point le plus élevé de la ligne supérieur du tronc. On peut dire que le Lagotto idéal devrait présenter une ligne supérieure à peu près rectiligne et un garrot légèrement relevé par rapport à la croupe.

Le dos est assez long, large, musclé, solide, droit et descendant légèrement de l'avant vers l'arrière. Chez le Lagotto, la cyphose (dos convexe) et la lordose (dos concave) constituent des défauts. La cyphose est physiologique chez les chiots de quatre à six mois mais elle est provoquée par le développement du corps et disparaît généralement avec la croissance. En revanche, la lordose est un défaut qui apparaît souvent chez les sujets adultes présentant un garrot court avec des reins et un dos allongés. Les reins constituent la conjonction entre l'avant et l'arrière et doivent être courts.

Le rein doit être solide, large, légèrement convexe et se fondant harmonieusement avec le dos et la croupe.

Le dos doit être plein et à peine rentré, avec un profil intérieur s’élevant doucement vers les flancs. Les flancs doivent être courts avec un creux à peine prononcé.

La croupe doit être longue, large, légèrement arrondie et inclinée. On remarquera la fine crinière de poils hirsutes et raides (poils de chèvre) qui affleure sur la ligne dorsale et qui est considérée comme un signe de distinction.

La queue doit être portée en sabre au repos et peut se soulever lorsque le sujet est attentif. Elle ne doit jamais être recourbée ni en forme d'anneau. Chez les chiots elle est toujours bouclée. Une queue portée entre les pattes est un signe de timidité, défaut grave pour tous les chiens de travail et en particulier pour un chien comme le Lagotto qui, bien que très obéissant, ne doit être ni timide ni introverti.

Les membres doivent disposer d'une bonne ossature et d'un aplomb régulier. Les membranes interdigitales des pieds doivent être très développées. L'arrière-train doit être bien développé et puissant pour permettre une bonne poussée.

La structure générale du Lagotto conditionne le mouvement et représente donc une caractéristique essentielle: l'allure est déliée et le pas est court. Cela est très utile pour le chien lorsqu'il exerce son activité de recherche.

Le défauts les plus graves sont ceux qui indiquent que, chez un sujet donné, il existe encore des influences génétiques étrangères à la race, héritées de trop nombreuses années d'élevages non contrôlés, avant que cette race soit reconstituée. Ainsi, une lèvre trop abondante, des dimensions trop inférieures à celles indiquées, des axes cranio-faciaux parallèles, un crâne plat, un pelage non laineux ou mixte, etc. indiquent clairement qu'il ne s'agit pas d'un Lagotto, en tout cas pas telle qu'il a été conçu par les rédacteurs du standard.

Dans son travail ce chien sympathique est extrêmement sérieux: facile à dresser, disponible, concentré, il a perdu ses instincts de chasseur et l'utilise son excellent odorat que pour l'objectif auquel il est destiné, la recherche de la truffe. Normalement il travail à proximité de son maître, se qui permet à ce dernier de le contrôler d'une manière permanente. Il lui arrive, mais rarement, de se laisser distraire par le passage d'un petit animal, un mulot, par exemple.

En conclusion, je voudrai souligner encore une fois ses excellentes qualités de chien de compagnie; il est en effet sympathique, équilibré (et donc parfait pour les enfants), intelligent et très fidèle.

Quelques dimensions :
Garrot: mâle: 43 à 48 cm (idéale = 46 cm); Femelle: 41 à 46 cm (idéale = 43 cm).
Poids: mâle: 13 à 16 kg.; femelle: 11 à 14 kg.
Couleurs: bianco, arancio, bianco-arancio, pezzato-maronne, maronne, roano-maronne.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire